« Je ne sais pas poser » : mes 5 conseils pour ne plus stresser devant l’appareil !

Bon je suis désolée de commencer cet article comme ça mais c’est complètement faux, tout le monde pose et tous le temps ! Par par prétention et encore moins parce qu’on sait le faire, qu’on soit bien d’accord !

Vous avez remarque ? quelqu’un nous prend en photo et on stoppe tout ce qu’on fait, on ne bouge plus, on sourit et on attend. Clic-clac, c’est dans la boite, on peut passer à autre chose.
Alors si c’est pas prétention c’est pourquoi ? Simplement par politesse. Pour rendre hommage à la photographe qui veut bien poser son attention quelque seconde sur nous. Parce qu’on nous a appris que cela se faisait. On nous appris à bien nous tenir, à faire semblant, à ne rien montrer de qui on est réellement. Il
Quand j’ai compris il y a peu que c’était un conditionnement inconscient je me suis dit qu’il fallait absolument déconstruire tout ça et désacraliser la photo posée !

Alors pour vous aider sur votre petit chemin perso de lâcher-prise vers vos prochaines photos, je vous ai préparé quelques conseils !

conseil numéro 1 : NE PAS OUBLIER QUE Poser c’est un métier :

« Je ne sais pas poser !  » Voilà une phrase que j’entend presque à chacune de mes séances. Pour beaucoup de monde, faire des photos c’est poser devant un appareil et être instantanément parfait en toute circonstance ! Alors dans ces conditions bien sûr on se met une pression de malade et on estime que soit on est pas photogénique (et d’ailleurs j’ai écris un article à ce propos que je t’invite à lire ici !) soit on rejette en bloc l’idée même de photos et on se prive de conserver à vie les souvenirs les plus précieux de notre existence et de celle de nos proches !

Bon, on peut peut-être trouver un juste milieu, nan ?

La première chose à vous dire c’est que poser c’est un métier. Plus ça a l’air facile et naturel et plus vous pouvez être sûr que qu’il y a un travail de fou derrière. Une pose ce n’est pas du tout une attitude improvisée. PAS.DU.TOUT.

Poser ne s’invente pas. C’est un métier que pratiquent les mannequins, et que certains photographes connaissent bien pour travailler en photo de mode par exemple. C’est un mélange complexe d’angle, de perspective, d’harmonie, de lumière, et de choix à faire en cohérence avec le matériel utilisé par le photographe.

Donc en réalité tu peux souffler de suite : je ne vais jamais te demander te poser. Ok ? JAMAIS !

Pourquoi ? Parce que mon métier n’est pas de faire de toi une marionnette mal à l’aise et vulnérable mais plutôt celui ou celle que tu es déjà : un petit rayon de soleil qui ne demande qu’à briller !

conseil numéro 2 : VOTRE PHOTOGRAPHE EST VOTRE MEILLEURE AMIE

Ben oui ! Je ne vais pas te demander de poser parce que je sais que ça va te destabiliser et que tu vas avoir peur de mal faire.

A la place, je vais te regarder être. Bouger, rire, parler, échanger avec ton chéri, ton amoureuse, tes enfants, on ton animal, peut importe. Tu es un être social, unique et c’est ça que je vois chez toi. Et même si tu es seule face à moi comme dans le cas d’une séance Portrait d’Âme, mon travail de photographe spécialisée dans le reportage et le portrait va être de saisir au vol toutes les magnifiques expressions qui constituent ta personnalité sans même que tu ne t’en rendes compte.

Lorsque je suis dans un mariage et que je passe entre les gens lors d’un cocktail, il arrive que certains coupent leur conversation. Ils me regardent, me sourient, attendent que je prenne la photo et que je m’en aille pour poursuivre leurs conversation. Et quand ça arrive je fais cette photo, je souris et je repars… puis j’attends qu’ils m’oublient et je reviens plus tard pour choper ce petit four enfourné tout rond ou cet éclat de rire si communicatif,

Parce que mon métier dans ce cadre spécial du reportage social de mariage, n’est pas de créer une image de toute pièce. Mais de composer avec ce qui se passe sur cette scène de vie.

Et dans le cas d’une séance c’est de créer à partir de celle ou celui que tu es. Ta façon de bouger, de parler, etc… Après tu sais que mon travail n’est pas terminé et que je devrai choisir après ta séance les photos qui parleront de toi avec le coeur, celles qui te rendront hommage. Je choisirai les images les plus gratifiantes pour te prouver que si tu es magnifique ce n’est pas grâce à la pause, mais bien parce que tu l’es par essence. Et pis, c’est tout !

Et puis, tu connais ma grande passion pour les émotions  et tu sais que je cherche à montrer à quel point nous sommes des êtres uniques, teintés d’une palette de mille couleurs incroyables !

conseil numéro 3 : LA VRAIE VIE AU SERVICE DU NATUREL

L’idéal pour éviter de poser ou de se sentir bloqué par un manque d’imagination c’est de faire ta séance dans un lieu qui te parle, comme ta maison par exemple, avec des personnes que tu aimes, dans une activité que tu connais bien (un gouter une après-midi avec les enfants, ou une balade en forêt).

Plus tu seras dans un environnement familier et intimiste et plus tu seras à l’aise.

L’idée aussi c’est que vu que je suis devenue ta meilleure amie, tu sais que je suis là pour te faire du bien et que mon regard sera forcément doux et gratifiant. Donc il est plus facile de tenter de m’oublier !

En plus il se trouve que je possède un appareil photo hybride qui ne fait quasiment aucun bruit au déclenchement. Grâce à ça, il devient un simple accessoire. Aucun moyen pour toi de savoir ce que j’ai capturé comme instant. Au début c’est déstabilisant c’est vrai. Puis très vite ce n’est plus un problème.

Et même s’il m’arrivait de te proposer certaines poses, ce n’est pas vraiment pour t’enfermer dedans. Rappelle-toi : je ne veux pas créer quelque chose qui ne te ressemble pas. Ce que je cherche ce n’est pas la pose vraiment. C’est le petit moment avant ou après qui va exprimer une émotion et une attitude naturelle. Et ça mon oeil d’experte est bien aiguisé !

En plus, en vous proposant des petits jeux, je crée le contact entre vous, je vous remets dans cette bulle de confiance et de réassurance que vous connaissez bien. Et petit à petit l’esprit se libère pour devenir plus souple plus fluide, plus léger…et forcément plus naturel…

conseil numéro 4 : LES PETITES ASTUCES QUI CHANGENT TOUT

Allez parce que c’est toi je vais quand même te donner en plus 5 astuces pour t’aider à vivre ta prochaine séance sereinement et être force de proposition dans ton attitude :

1 -ETRE ICI ET MAINTENANT :  Profite de l’instant présent : quel que soit l’environnement, ou les personnes autour de toi, ce moment en photo est un moment à part de déconnexion et de pause dans le tumulte de la vie. Alors profites-en pour être plus attentif.ve à ceux qui sont présents, à la nature qui t’entoure, à tout tes sens qui se mettent en éveil.

2 – BOUGE ! BOUGE ! BOUGE ! On croit toujours à tort qu’il ne faut pas bouger sur les photos ! c’est une idée reçue ! bouger permet de rendre tes mouvement plus naturels, plus automatiques et tu n’as pas à penser à comment te positionner. Tu peux courir, sauter, danser, tourner, tout est possible. Et même si tu ne veux rien faire de tout cela tu n’est pas obligé d’être immobile. L’immobilité est très très vite inconfortable et l’inconfort se voit en photo ! Alors passe la main dans tes cheveux, masse toi le coup, prend toi dans les bras, bref : improvise ce sera parfait !

3 – TOUCHE TOUCHE TOUCHE ! Oui c’est bizarre dis comme ça mais se toucher et toucher l’autre créer systématiquement une connexion et une sensation d’intimité très photogénique. En couple par exemple vous pouvez vous enlacer, mais aussi passer une main dans les cheveux, effleurer la bouche du bout des doigts, caresser le cou… des petits gestes de tendresse qui rendent forcément les images très émouvantes. Et forcément, pris.e dans ce moment très sensoriel l’appareil photo devient très vite invisible !

4 – PERSONNE N’EST OBLIGE DE SOURIRE : Je l’avoue je n’aime pas quand les parents obligent les enfants à sourire sur les photos. Déso mais c’est en général à ce moment qu’on a un sourire maxi crispé, regard pleine face et zéro expression si mimi de l’enfance. Moi je préfère largement que les enfants m’oublient, qu’ils jouent, qu’ils fassent des grimaces avec les doigts dans le nez plutôt qu’ils se plient à des codes qui ne serviront pas la photo finale (pensez à ce qu’il devront déconstruire plus tard !)

5 – NE ME REGARDE PLUS : Encore une idée reçue qu’il faut absolument abolir ! Regarder l’objectif ! Beurk !!! Je t’explique : regarder l’objectif est d’abord très intimidant ! pour toi comme pour moi ! si si ! C’est ensuite une façon de faire rentrer la photographe dans l’image. En regardant l’objectif, on sait que tu me regardes donc tu n’es plus le seul sujet de l’image. Et ta photo va perdre inévitablement en naturel et en émotion. Ne pas regarder ta photographe préférée (même si c’est ta meilleure amie) c’est lui prouver ta confiance pour capturer l’essentiel.

conseil numéro 5 : LACHER-PRISE ET OSER

En fait, je crois qu’on a tous subi depuis toujours un immense paradoxe : on doit poser par politesse, mais ne pas jouer les stars et être prétentieux…

Et si on pouvait faire ce qu’on veut ? Et si on rêvait de poser ? d’en faire des caisses ? juste pour rire ? pour jouer ? 

Peut-être que tu sais faire ? peut-être même que tu en rêves ? Peut-être que tu aimerais être à l’aise avec ton corps, ton attitude.

Peut-être que tu as juste peur. Peur d’être maladroit.e, peur d’être ridicule ou même peur d’adorer ça…

Parce qu’on a tous en tête les petites phrases assassines qui nous disent de nous tenir tranquille, discret, dans le rang… Qu’on ne peux poser que si on fait une taille mannequin, que la confiance en soi même si on crève d’en avoir, ce n’est que de l’égo surdimmensionné… et patati et patata…

Ok tout ça on ne risque pas de l’oublier. Mais moi je te dis stop !

Essaye ! lance toi ! Improvise ! Créée !

Les gens risquent de te juger ? Peut-être. Et peut-être pas. De toutes façons on s’en fout ! C’est juste entre toi et moi ! C’est surtout entre toi et toi ! Tu es une perle rare qui mérite de briller haut et fort.

Alors OSE ! POSE ET OSE, sors de ta zone de confort, ri de toi et avec toi, et deviens, ton ou ta meilleur.e ami. e ! Moi je suis auprès de toi et je ne te jugerai jamais ! 

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.