Ne dites plus jamais : « Je ne suis pas photogénique ! »


Si vous saviez ce que j’ai pu entendre cette phrase des milliers de fois ! C’est quasi systématique ! Et je crois même que c’est pareil pour tous les photographes du monde ! En séance ou sur un mariage, il y aura toujours une ou plusieurs personnes que je vais rencontrer qui va me glisser un « je ne suis pas photogénique », comme pour s’excuser d’avance d’une possible photo ratée ! Parfois même certains iront jusqu’à me montrer, preuves à l’appui, que de toute évidence ils ne sont pas beaux en photo !

Mais la photogénie existe-t-elle vraiment ? Qu’est ce qui nous rend plus ou moins photogénique ? Et quelles sont les astuces pour devenir ultra canon sur les photos ?

La photogénie : une définition totalement subjective !

Selon Wikipédia : « La photogénie est la capacité à bien figurer sur les photographies. » Ce type de définition me glace un peu car elle réduit l’idée au fait que l’on soit capable ou pas d’être beau en photo… et comme nous l’avons toujours entendu dans notre enfance « quand on veut, on peut »…De ce constat là, il suffirait donc de le vouloir, pour être beau… mouais…

Selon le psychanalyste,  Alberto Eiguer, en revanche, la photogénie serait plutôt « une bonne harmonie avec soi-même, quelque chose de très spontané qui n’a rien à voir avec la beauté. » Cela me plaît plus déjà ! Nous laissant le droit d’inventer notre propre photogénie, de s’en faire une alliée, et de créer des photos à notre image, en toute subjectivité. Mais cela supposerait qu’on lâcherait prise sur notre apparence, et sur la perfection de notre image… et on est d’accord on en est pas là !

Et selon notre regretté Peter Linberg  : « En photo, il n’y a pas de beauté sans vérité, sans réalité »… Ce qui exclu le fait d’être parfait sur une photo car c’est tout sauf naturel !

Conseils numéro 1 : Vous savez déjà !

Téléphone en main ou miroir de la salle de bain…à chaque fois c’est le même rituel : léger trois quart gauche, mèche sur le côté l’air négligemment posée mais étudiée quand même, tête penchée à 38,5 dégrés ouest, bouche détendue ou boudeuse, regard langoureux, inclinaison de la tête pour un effet sage mais séducteur, affinant par la même le bas du visage…clic, le selfie est parfait prêt à être publié !

Même si pour le coup le cliché est cliché (je l’ai trouvée toute seule, applaudissement s’il vous plaît ! ) , l’intérêt d’un selfie c’est que l’on sait exactement comment on s’aime en photo.  Alors mon premier conseil serait de vous faire confiance ! Bien souvent vous avez tendance à incliner la tête du côté le plus flatteur, de vous coiffer du côté que vous préférez. Ce n’est pas un hasard, c’est acquis dans votre cerveau ! Alors ne l’oubliez pas !

Conseil numéro 3 : Lâchez le contrôle et regardez ailleurs !

N’avez vous pas remarqué comme les personnes les plus belles en photos sont souvent celles qui ne fixent pas l’objectif ? Elles s’autorisent à rire à gorge déployée, à bouger, à sauter ? C’est parce que leur enfant intérieur à ce moment précis n’a absolument rien à faire du look, de ce que les gens vont penser et de ce à quoi il ressemble. Il est dans l’ici et maintenant, heureux de vivre ce moment de jeu.

C’est une simple affaire de lâcher prise. Simple ? pas tant que ça ! Nous sommes en contrôle permanent de notre image, sachant pertinemment qu’elle sera vue et revue, scrutée, critiquée et jugée. Alors par anticipation et par manque de confiance en soi nous jouons nous même les critiques ! Alors ce que je vous propose, et ne vous inquiétez pas je vous y aiderai, c’est de penser à autre chose quelques secondes. Comptez le nombre de fleurs sur votre robe, cherchez le vert que vous préférez dans les arbres qui vous entourent, ou essayez de définir le nombre de sons qui vous parviennent…bref…soyez dans l’ici et maintenant, oubliez le résultat de l’image, et profitez de l’instant présent.

Ce n’est pas qu’une astuce en l’air, c’est un véritable conseil, que j’applique moi-même en séance, cherchant des moyens de détourner l’attention de mes clients de l’objectif. Par des jeux, des mises en situations, des discussions tantôt sérieuses ou drôles, c’est en générant un lien de confiance et de complicité que vous pouvez enfin redevenir vous-même !

Et si vous êtes à deux ou à plusieurs, utilisez la compagnie de vos proches pour vous regarder, vous toucher, vous parler… et la magie opèrera d’elle même !

Conseil numéro 3 : Faites confiance à votre meilleur ami : votre photographe  !

Je sais que vous avez plusieurs photos de vous que vous détestez. Parfois même je suis bien triste d’apprendre qu’il n’y a aucune photo où vous vous aimez.

Bien que je pense que cela nécessite parfois un travail personnel de prise de confiance et d’estime de soi, je pense aussi que votre photographe est responsable de l’image qu’il montre de vous.

Mon travail de photographe ne s’arrête pas à la prise de vue ! Très loin de là !

Lorsque je vais trier et retravailler vos photos, je vais faire en sorte de ne pas vous trahir. En choisissant les images qui vous mettent le plus en valeur, et celles qui parlent de vous tel que vous êtes. Je ne veux pas vous transformer, je veux vous sublimer. Je ne veux pas vous montrer quelqu’un de parfait, je veux vous montrer ce que vous êtes, vous, parfait tel que vous êtes.

Alors voilà, la photogénie est celle que vous et moi construisons ensemble, au travers de nos échanges, de notre confiance, de ce temps que nous nous accordons. C’est un subtil mélange de naturel, de lâcher prise, de joie, d’enfance et de magie !

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les prestations que je peux vous proposer pour vous, en couple ou en famille ? Contactez moi ! Je serais ravie de découvrir votre histoire ! 

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Plus d'infos

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close